L’attentat à l’explosif perpétré à l’aéroport de Moscou révèle un mépris flagrant pour la vie humaine

DÉCLARATION PUBLIQUE

EUR 46/004/2011

ÉFAI

24 janvier 2011

Amnesty International condamne l’attentat à l’explosif perpétré le 24 janvier aux alentours de 16 h 30 heure locale (13 h 30 TU) dans la salle d’arrivée de l’aéroport de Moscou-Domodedovo, qui a fait un grand nombre de victimes. Selon les informations actuelles, au moins 31 personnes auraient été tuées et 130 blessées.

L’organisation présente ses condoléances aux victimes et à leurs familles.

Amnesty International considère que cet attentat révèle un mépris évident pour la vie humaine et qu’il s’agit d’une violation flagrante d’un droit fondamental. Il ne peut être ni justifié, ni excusé.

L’organisation demande instamment aux autorités d’ordonner l’ouverture d’une enquête impartiale et exhaustive et de traduire en justice les responsables présumés de ces atrocités dans le respect des normes internationales relatives aux droits humains.

Le dernier attentat à l’explosif de grande ampleur ayant visé des civils a eu lieu en mars 2010 à Moscou, lorsque deux attentats-suicides ont été commis le même jour dans deux stations de métro, faisant 40 morts et plus de 100 blessés.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.