Communiqué de presse

L’État islamique doit respecter les lois de la guerre et libérer les civils syriens

L’État islamique doit respecter les lois de la guerre et libérer les civils syriens

Selon les sources, le groupe armé autoproclamé « État islamique » (EI) a enlevé quelque 230 personnes dans le centre de la Syrie, à la suite de violents affrontements dans la ville d’Al Qaryatain, dans la nuit du 6 au 7 août.

« Cet enlèvement de plus de 200 personnes par l’EI souligne le triste sort des civils pris dans le conflit en Syrie », a déclaré Neil Sammonds, chercheur sur la Syrie pour Amnesty International.

« Tous les efforts doivent être mis en œuvre pour identifier les auteurs de ces crimes et les traduire en justice. Le groupe doit respecter les lois de la guerre et libérer immédiatement ces civils non armés. »

En février, l’EI a enlevé un groupe d’environ 250 Syriens chrétiens dans la région du fleuve Khabour. Si 19 d’entre eux ont été relâchés, on reste sans nouvelle des autres.