L’Union européenne doit en faire plus pour défendre les droits des Roms

Bruxelles, le 8 septembre 2010

Communiqué de presse conjoint envoyé via le Bureau européen d’Amnesty International

Bruxelles, le 8 septembre 2009. La Coalition pour une politique européenne à l’égard des Roms a renouvelé son appel en faveur de l’adoption urgente d’un cadre stratégique européen sur l’intégration des Roms en vue d’éliminer la discrimination contre cette communauté. Elle a adressé une lettre à José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, ainsi qu’aux membres du Parlement européen, afin de leur faire part de ses préoccupations.

Cet appel fait suite au débat sur la situation des Roms en Europe organisé en urgence par le Parlement européen mardi 7 septembre. La Coalition a accueilli prudemment une déclaration de Viviane Reding, commissaire européenne à la justice, selon laquelle la Commission européenne examinera la légalité des expulsions de Roms par la France. « Nous espérions que la Commission aurait déjà terminé ses recherches. Cette lenteur est décevante. Si la Commission constate que ces mesures sont contraires au droit européen, nous attendons d’elle qu’elle engage sans délai une action en justice », a déclaré un porte-parole de la Coalition.

La Coalition a par ailleurs approuvé l’engagement pris par Mme Reding d’améliorer l’efficacité des politiques européennes qui favorisent l’intégration des Roms, en particulier par l’analyse comparative des fonds structurels européens visant à promouvoir celle-ci et par la création d’un groupe de travail au sein de la Commission. La Coalition soutient également l’appel lancé par Mme Reding pour qu’une réunion conjointe du Conseil sur la justice et les affaires sociales soit organisée, et demande à la présidence belge d’appuyer cette idée. « Nous espérons que l’annonce faite hier par la Commission débouchera directement sur une stratégie globale pour l’intégration des Roms, a ajouté le porte-parole de la Coalition. Nous devons maintenant veiller à ce que les mesures proposées entraînent des améliorations durables de la vie des Roms à travers l’Europe. »

En prévision du vote du Parlement européen sur sa résolution le 9 septembre, la Coalition a exprimé l’espoir qu’il publie une déclaration claire sur la responsabilité qui incombe à l’UE et aux gouvernements nationaux de promouvoir l’égalité des chances pour les Roms et de protéger tous les citoyens contre tout traitement discriminatoire.

La Coalition est très préoccupée par les mesures discriminatoires prises à l’encontre des Roms par certains pays de l’UE. Les derniers cas médiatisés sont ceux de l’Italie et de la France, dont le gouvernement a évacué des Roms et des gens du voyage de camps non autorisés et en a expulsé certains vers leur pays d’origine. D’autres actions similaires contre ces communautés ont également eu lieu récemment en Allemagne et au Danemark.

Note :

La Coalition pour une politique européenne à l’égard des Roms est un regroupement informel d’ONG intervenant au niveau de l’Union européenne sur des questions ayant trait aux droits humains, à la lutte contre la discrimination et le racisme, à l’intégration sociale, et aux droits des Roms et des gens du voyage.

Ses membres sont Amnesty International, le Centre européen pour les droits des Roms, le Bureau européen d’information sur les Roms, l’Open Society Institute, le Réseau européen contre le racisme, la Fondation internationale Spolu, Minority Rights Group International, l’European Roma Grassroots Organizations Network, le Policy Center for Roma and Minorities, le Fonds pour l’éducation des Roms et la Fundación Secretariado Gitano.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter :

Bureau européen d’Amnesty International (Bruxelles)
Téléphone : +32 (0)2 502 1499 / +32 (0)2 548 2773 -
Courriel : amnestyintl@amnesty.eu

European Roma Grassroots Organizations Network (Bruxelles)
Téléphone : +32 (0)2 28 931 049 -
Courriel : m.verhelst@ergonetwork.org

Réseau européen contre le racisme (Bruxelles)
Téléphone : +32 (0)2 229 35 70 -
Courriel : georgina@enar-eu.org / sophie@enar-eu.org

Centre européen pour les droits des Roms
Téléphone : +36 30 500 1324 (mobile) -
Courriel : sinan.gokcen@errc.org

Open Society Institute à Bruxelles
Téléphone : + 32 (0)2 505 4646 -
Fax : +32 (0)2 502 4646

Bureau européen d’information sur les Roms
Téléphone : +32 (0)2 733 3462 -
Fax : +32 (0)2 733 3875 -
Courriel : office@erionet.org

Fondation internationale Spolu
Téléphone : +31 30 232 8042 -
Fax : +31 30 232 8043 -
Courriel : info@spolu.nl

Minority Rights Group International
Téléphone : +44 (0)20 7422 4205 -
Mobile : +44 (0)7 870 596 863 ou +44 (0)7 989 699 984 -
Courriel : press@mrgmail.org

Fonds pour l’éducation des Roms
Téléphone : +36 1 235 8030 -
Courriel : info@romaeducationfund.org

Fundación Secretariado Gitano
Téléphone : +91 422 09 60 -
Adresse électronique : http://gitanos.org

Toutes les infos

Infos liées

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !