La Belgique conforte sa position contre l’utilisation des enfants soldats : Guy Verhostadt signe de sa main.

Communiqué de presse

Mardi prochain, le 12 février 2008, la journée internationale des enfants soldats (Red Hand Day), marquera le lancement officiel de la Campagne des Mains Rouges en Belgique. Lancée par la Coalition to stop the Use of Child Soldiers, la main rouge est devenue le symbole de protestation contre l’envoi d’enfants à la guerre.
Cette campagne mondiale vise à rassembler un million d’empreintes de mains réalisées à la gouache rouge qui seront déposées au siège des Nations unies afin de manifester la nécessité de maintenir l’engagement politique, d’initier des actions concrètes en faveur de la lutte contre le recrutement des enfants soldats et des poursuites judiciaires envers ceux qui se rendent coupables de tels crimes.

À cette occasion, le Premier Ministre Guy Verhostadt rencontrera à 15 heures plusieurs représentants de la Coalition Belge contre l’Utilisation des Enfants Soldats parmi lesquels des représentants d’Amnesty International. Il marquera son soutien à l’action internationale des Mains Rouges en posant, lui aussi, l’empreinte de sa main à la peinture rouge sur une feuille de papier.

Le gouvernement belge s’est exprimé en faveur de la lutte contre le recrutement d’enfants soldats à plusieurs reprises au cours de ces derniers mois. Cette rencontre confirme le maintien de l’engagement du gouvernement belge à ce niveau et elle est positivement accueillie par les membres de la Coalition.

En effet, même si, au cours des dernières années plusieurs instruments légaux et politiques ont été mis en place, des chiffres récents montrent que plus de 250 000 enfants soldats seraient encore engagés dans des conflits armés, que ce soit en Colombie, au Myanmar, au Népal, aux Philippines, au Sri Lanka ou en République démocratique du Congo

Ceci confirme la nécessité de donner davantage de concrétisation aux efforts politiques et aux déclarations de principe afin d’apporter un réel changement dans la vie quotidienne de ces enfants.

La Coalition pour mettre fin à l’utilisation d’enfants soldats (Coalition to stop the Use of Child Soldiers) réunit des organisations non gouvernementales nationales, régionales et internationales en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique latine et au Moyen-Orient. Les ONG fondatrices sont Amnesty International, Défense des enfants international (DEI), Human Rights Watch, la Fédération internationale Terre des Hommes, l’Alliance internationale Save the Children, le Service jésuite des réfugiés, le Bureau Quaker auprès des Nations unies à Genève et World Vision (Organisation internationale de perspective mondiale).

Voir le site à l’adresse
http://www.amnestyinternational.be/doc/article12387.html

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.