La défense des droits humains est un métier mortel

Une délégation d’Amnesty International, menée par la directrice du programme Amériques, Erika Guevara, se rend au Honduras du 7 au 9 mars pour des réunions gouvernementales de haut niveau liées au danger croissant auquel sont confronté-e-s les défenseur-e-s des droits humains et les responsables indigènes dans le pays.

« La mort récente et violente de la responsable indigène , dernière d’une longue série d’atteintes auxquelles font face celles et ceux dont le travail dérange les personnes les plus puissantes de la société, démontre que la défense des droits humains est devenue un métier mortel au Honduras  », a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

La délégation d’Amnesty International participera à une réunion avec le ministre de l’Intérieur, le ministre de la Sécurité et le procureur général, entre autres hauts responsables. Une rencontre avec le président Juan Orlando Hernández a également été demandée.

La délégation organisera une conférence de presse mardi 8 mars à 9 h 00 (heure locale) à l’hôtel Portal del Angel, à Tegucigalpa (Ave. República de Perú 2115, Colonia Palmira, Tegucigalpa) pour présenter les conclusions de la visite.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées