Communiqué de presse

La libération des randonneurs américains en Iran était « attendue depuis longtemps »

La libération des deux randonneurs américains emprisonnés depuis plus de deux ans en Iran est un événement qui aurait dû intervenir depuis longtemps, a déclaré Amnesty International mercredi 21 septembre.

« C’est une bonne chose, attendue depuis longtemps, que les autorités iraniennes aient enfin entendu raison et libéré Shane Bauer et Josh Fattal, a souligné Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International. Ils doivent maintenant être autorisés à quitter l’Iran rapidement pour retrouver leurs proches.

Tous les éléments dont on dispose incitent à penser que les autorités iraniennes savaient depuis le départ que ces deux hommes n’étaient pas des espions et auraient dû être libérés. Elles doivent maintenant libérer tous les prisonniers d’opinion détenus uniquement pour avoir exprimé pacifiquement leur point de vue. »

Shane Bauer et Josh Fattal, qui ont été arrêtés en juillet 2009 alors qu’ils faisaient une randonnée près de la frontière entre l’Irak et l’Iran, ont passé plus de deux ans dans une prison de Téhéran avant qu’un tribunal ne les condamne récemment à une peine de huit ans d’emprisonnement pour « entrée illégale » dans le pays et « espionnage ».

Leur libération a eu lieu le jour même où un adolescent de 17 ans condamné pour le meurtre d’un athlète a été pendu en public dans la ville de Karaj, près de Téhéran. Amnesty International avait appelé les autorités à stopper cette exécution, qui constitue une violation flagrante du droit international.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées