La solidarité doit être plus forte que la haine après l’attaque contre une mosquée au Québec

En réaction à la fusillade meurtrière qui a eu lieu dimanche 29 janvier dans la soirée au Centre culturel islamique de la ville de Québec, Béatrice Vaugrante, directrice générale de la section francophone d’Amnesty International au Canada, a déclaré :

« Amnesty International condamne fermement cet acte qui vise des citoyens musulmans, ce qui démontre un mépris total pour la vie et une haine fondée sur la religion.

« Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et à la communauté de cette mosquée. Il est crucial que l’enquête policière soit menée promptement et que justice soit établie. La communauté musulmane de la province de Québec a besoin d’être assurée qu’elle a accès à la sécurité, comme tous les citoyens.

« Les discours de haine et l’islamophobie sont inacceptables et nourrissent la violence. Montrons ensemble, surtout au plus haut niveau des leaders politiques, que la solidarité prévaut et que le respect des droits de tous et toutes à vivre en sécurité sans discrimination nous importe au plus haut point. »

Complément d’information

Dimanche 29 janvier en soirée, une fusillade a eu lieu dans le Centre Culturel Islamique de Québec situé dans la zone de Sainte-Foy de la ville de Québec, causant la mort de six personnes et faisant huit blessés, selon une porte-parole de la police. Le Gouvernement du Québec et le Premier ministre du Canada ont qualifié cette attaque d’acte terroriste et une cellule de crise a été mise en place.

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse