La Tanzanie doit mettre un terme à la stigmatisation des élèves séropositifs dans les écoles

Les informations indiquant que plusieurs écoles de Tanzanie auraient décidé d’obliger les élèves séropositifs au VIH à porter un ruban rouge en classe ont amené Amnesty International à mettre en garde contre une stigmatisation des personnes infectées par ce virus.

Le directeur d’une école du district de Kibaha affirme que cette décision aurait été prise pour répondre à une demande des parents qui souhaitaient que les enfants malades soient dispensés des activités demandant beaucoup d’énergie.

« L’idée selon laquelle obliger des enfants séropositifs au VIH à porter un ruban rouge les protégerait est absurde », a déclaré Michael Bochenek, directeur du programme Droit et politique d’Amnesty International.

Le fait qu’une personne soit ou non porteuse du VIH relève entièrement du domaine privé jusqu’à ce que cette personne décide d’en parler. Les enfants séropositifs peuvent mener une vie saine et remplie d’activités s’ils bénéficient des soins adéquats ; les stigmatiser de cette façon et les exposer à des atteintes est une immense erreur.

Cela va probablement aggraver la discrimination et les gens risquent de décider de ne pas faire de test de dépistage du VIH. De manière générale, une telle mesure pourrait mener à une diminution de l’accès aux services de santé dont les gens ont besoin.

« Les autorités tanzaniennes doivent enquêter pour savoir pourquoi une telle décision a été autorisée et elles doivent mettre en place de nouvelles initiatives pour apprendre aux gens à ne pas stigmatiser les personnes séropositives. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.