"Laissez les journalistes faire leur travail"

«  L’arrestation à Bujumbura de deux journalistes travaillant pour Le Monde s’inscrit dans la campagne que mènent les autorités burundaises pour empêcher la diffusion d’informations indépendantes sur la situation au Burundi. Aucun journaliste ne devrait jamais être arrêté pour avoir fait son travail. À moins qu’ils ne soient inculpés de chefs d’accusation crédibles, les deux journalistes devraient être libérés immédiatement et sans conditions. »

Muthoni Wanyeki, directrice régionale d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et les Grands Lacs

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse