COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le directeur d’Amnesty International Kenya a été grièvement blessé par balle

Justus Nyang’aya, directeur d’Amnesty International Kenya, a été grièvement blessé par balle dans la soirée du mardi 17 décembre à Nairobi (Kenya) et il est actuellement en convalescence à l’hôpital, a indiqué Amnesty International mercredi 18 décembre.

Il a été atteint par trois balles, notamment à la poitrine, alors qu’il se trouvait à son domicile de Rongai, dans la banlieue de Nairobi. Son état est stable.

La police a ouvert une enquête. Un autre membre du personnel d’Amnesty International Kenya a expliqué que des hommes armés avaient fait irruption chez Justus Nyang’aya et avaient dérobé de l’argent liquide et des objets de valeur.

Colm Ó Cuanacháin, directeur général chargé du développement du mouvement à Amnesty International a déclaré :

« L’ensemble du personnel d’Amnesty International transmet ses amitiés à Justus et à sa famille. Nous sommes tous soulagés qu’il soit maintenant hors de danger et nous lui souhaitons un prompt rétablissement. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Belgique : Nouvelle famille détenue... inadmissible !

Les associations déplorent que la Belgique continue d’enfermer des enfants pour des raisons liées à la migration. Montrez votre indignation, signez la pétition