COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le directeur d’Amnesty International Kenya a été grièvement blessé par balle

Justus Nyang’aya, directeur d’Amnesty International Kenya, a été grièvement blessé par balle dans la soirée du mardi 17 décembre à Nairobi (Kenya) et il est actuellement en convalescence à l’hôpital, a indiqué Amnesty International mercredi 18 décembre.

Il a été atteint par trois balles, notamment à la poitrine, alors qu’il se trouvait à son domicile de Rongai, dans la banlieue de Nairobi. Son état est stable.

La police a ouvert une enquête. Un autre membre du personnel d’Amnesty International Kenya a expliqué que des hommes armés avaient fait irruption chez Justus Nyang’aya et avaient dérobé de l’argent liquide et des objets de valeur.

Colm Ó Cuanacháin, directeur général chargé du développement du mouvement à Amnesty International a déclaré :

« L’ensemble du personnel d’Amnesty International transmet ses amitiés à Justus et à sa famille. Nous sommes tous soulagés qu’il soit maintenant hors de danger et nous lui souhaitons un prompt rétablissement. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.