Le militant amérindien Leonard Peltier se voit refuser la grâce

Le militant amérindien Leonard Peltier s’est vu refuser la grâce du président Barack Obama le 18 janvier 2017, après plus de 40 ans passés derrière les barreaux.

« C’est avec une grande tristesse que nous apprenons que le président Barack Obama ne permettra pas à Leonard Peltier de rentrer chez lui, a déclaré Margaret Huang, directrice d’Amnesty International États-Unis. Malgré de sérieux doutes quant à l’équité de la procédure qui a débouché sur son procès et sa condamnation, Leonard Peltier est incarcéré depuis plus de 40 ans. Cet homme a toujours clamé son innocence. Les familles des agents du FBI tués en 1975 lors d’un affrontement entre des agents du FBI et des membres du Mouvement indien d’Amérique (AIM) ont droit à la justice, mais justice ne sera pas rendue en maintenant Leonard Peltier derrière les barreaux.

« Leonard Peltier est âgé de 72 ans et sa santé se dégrade. Le refus de le gracier le condamne sans doute à mourir en prison. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse