Le renvoi au Soudan de Darfouriens est « absolument scandaleux »

La Jordanie ne doit pas renvoyer les quelque 800 demandeurs d’asile soudanais actuellement détenus non loin de l’aéroport international d’Amman, a déclaré Amnesty International vendredi 18 décembre.

Ces demandeurs d’asile ont été appréhendés très tôt dans la matinée du 16 décembre alors qu’ils se trouvaient devant les bureaux du HCR à Amman, la capitale du pays, et emmenés dans une zone industrielle proche de l’aéroport.

« Il est absolument scandaleux que la Jordanie soit sur le point de renvoyer ces demandeurs d’asile dans un pays où ils risqueront de subir des violations des droits humains et où leurs vies seront peut-être en danger, a déclaré Francesca Pizzutelli, chercheuse de l’équipe Droits des réfugiés et des migrants à Amnesty International.

« La plupart de ces personnes ont fui le Darfour, où elles risquent réellement d’être victimes de persécution, d’une violente répression et d’autres violations des droits humains perpétrées par le gouvernement soudanais dans cette région.

« Il est incompréhensible que les autorités jordaniennes recourent à la violence contre ces femmes, ces hommes et ces enfants qui cherchent à se mettre en sécurité. Amnesty International a reçu des informations faisant état d’au moins unmort non confirmé, de l’utilisation de gaz lacrymogène et de coups. En cas de confirmation de ces informations, les agissements des autorités jordaniennes ne pourront qu’être qualifiés d’ignobles. »

Pendant de nombreuses années, la Jordanie a accueilli des milliers de réfugiés venant d’autres pays, notamment plus de 600 000 Syriens. Rien ne justifie pour autant que l’on traite de cette manière des réfugiés et des demandeurs d’asile. Amnesty International exhorte les autorités à respecter leur obligation juridique de les protéger. Le renvoi forcé de réfugiés et de demandeurs d’asile constitue une violation directe des obligations qui incombent à la Jordanie au regard du droit international coutumier et témoigne d’un total mépris pour les droits et la sécurité de ces personnes.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.