Le samedi 17 avril, la Syrie a fêté le 64ème anniversaire de son indépendance.

Le 17 avril 2010

Amnesty International a profité de cette occasion pour rappeler aux autorités syriennes que
certes la Syrie est indépendante, mais le peuple syrien n’est pas libre pour autant.

JPEG - 541.5 ko
Syrie17042010

En vigueur depuis 1963, l’état d’urgence confère aux forces de sécurité de vastes pouvoirs en matière d’arrestation et de détention.
La liberté d’expression et d’association demeure soumise à de sévères restrictions.
Des centaines de personnes sont arrêtées chaque année et ne bénéficient pas d’un procès équitable.
Des actes de torture et des mauvais traitements sont infligés en toute impunité.
Des défenseurs des droits humains sont harcelés et persécutés.

Les prisonniers d’opinion syriens, condamnés à de très longues peines d’emprisonnement, dans des conditions de détention inhumaines, subissent des actes de violence de la part des gardiens de prison ou des détenus de droit commun, les visites de leurs proches ne sont pas toujours autorisées, l’accès à un médecin de leur choix et aux soins médicaux requis n’est pas systématiquement garanti et leur état de santé se dégrade jour après jour.

Comme à Paris, Londres et New York, pour leur redonner un souffle d’espoir, Amnesty International Belgique francophone a appellé à se retrouver,
ce 17 avril à 15h, devant l’ambassade de Syrie - 3, avenue Franklin Roosevelt - Bruxelles.
Une centaine de personnes ont répondu à cet appel.

JPEG - 521.8 ko
Iyas al-Maleh

Iyas al-Maleh, fils de Haytham al Maleh, avocat syrien détenu depuis le mois de novembre et âgé de 78 ans était présent et disponible pour des interviews.

Voir http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/news/veteran-human-rights-lawyer-faces-15-years-syrian-prison-20091104

Les prisonniers d’opinion détenus à la prison d’Adra, près de Damas, informés de l’organisation de rassemblements de solidarité dans plusieurs capitales européennes et aux Etats-Unis ce 17 avril ont décidé de soutenir ce mouvement, dans la mesure de leurs moyens, en effectuant une grève de la faim ce jour-là.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.