Le tribunal hawaïen confirme la nature discriminatoire du décret de Donald Trump sur les réfugiés

NEW YORK - En réaction à la décision d’un juge fédéral d’Hawaï de bloquer la version révisée du décret anti-musulmans du président Donald Trump, Margaret Huang, directrice générale d’Amnesty International États-Unis a déclaré :

« Tant que cette odieuse politique perdurera, elle continuera d’être combattue devant les tribunaux, tandis que les milliers de personnes et de familles restent bloquées dans l’incertitude. Le Congrès peut y mettre fin en adoptant une loi qui invaliderait cette interdiction. Cette décision de justice contre l’interdiction ne fait que confirmer ce que nous savions déjà : il s’agit de sectarisme anti-musulmans présenté sous le prétexte de la sécurité. La haine ne nous assurera pas plus de sécurité. L’interdiction doit être abrogée dès maintenant. »

Cette déclaration est disponible à l’adresse : http://www.amnestyusa.org/news/press-releases/amnesty-international-usa-hawaii-ruling-affirms-discriminatory-nature-of-trump-refugee-order-0

Suivez Amnesty International États-Unis et Amnesty International États-Unis Medias sur Twitter.

Lauréate du prix Nobel de la paix, Amnesty International est un mouvement mondial réunissant plus de sept millions de personnes qui agissent pour que les droits fondamentaux de chaque individu soient respectés. L’organisation enquête sur les atteintes aux droits humains commises et les dénonce, informe et mobilise l’opinion publique et mène des actions pour protéger les personnes partout où sont niées la justice, la liberté, la vérité et la dignité.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse