Communiqué de presse

Les autorités syriennes doivent libérer immédiatement et sans condition Mazen Darwish et les autres militants incarcérés

Les organisations soussignées appellent les autorités syriennes à libérer immédiatement et sans condition Mazen Darwish, important défenseur syrien des droits humains et directeur du Centre syrien pour les médias et la liberté d’expression (SCM) – organisation qui jouit du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies – ainsi que sept de ses collègues et un visiteur, arrêtés le 16 février 2012 lors d’une descente dans les bureaux de cette organisation à Damas.

Au total, 16 personnes ont été arrêtées lors de cette opération menée par des membres du Service de renseignement de l’Armée de l’air, aidés par un groupe d’hommes armés en civil, selon une déclaration du SCM. Sept personnes ont été libérées sous condition et doivent se présenter quotidiennement au centre de détention pour interrogatoire.

Les journalistes étrangers n’ayant qu’un accès limité à la Syrie, le SCM joue un rôle essentiel dans la diffusion d’informations sur l’évolution quotidienne de la situation dans ce pays. Mazen Darwish avait déjà été interrogé à maintes reprises par les services de sécurité syriens à propos de ses activités relatives aux droits humains, notamment son travail au sein du SCM. Son arrestation et celle de ses collègues sont semble-t-il liées à leurs activités pacifiques de défenseurs des droits humains, blogueurs et journalistes.

« Cette descente dans les bureaux du SCM et l’incarcération de Mazen Darwish et de ses collègues constituent une nouvelle attaque des services de sécurité syriens contre les défenseurs des droits humains de ce pays et leurs droits à liberté d’association et d’expression. C’est une nouvelle tentative de réduire au silence ceux qui observent, recensent et dénoncent les violations flagrantes des droits humains qui ne cessent d’être commises par les forces de sécurité en Syrie », ont déclaré les organisations. « Les autorités syriennes doivent libérer ces détenus immédiatement et sans condition », ont-elles ajouté.

Les personnes qui suivent cette affaire en Syrie pensent que les militants sont détenus au secret au centre de détention du Service de renseignement de l’Armée de l’air de Mezzé, à Damas. La torture et les autres mauvais traitements sont généralisés et systématiques dans les lieux de détention syriens, notamment dans les centres de ce Service.

« Il incombe aux autorités syriennes de protéger Mazen Darwish et ses collègues de toute forme de mauvais traitements ou de torture et de veiller à ce que, tant qu’ils resteront incarcérés, leurs droits de bénéficier de l’assistance d’un avocat, d’entrer en contact avec leurs familles et de consulter du personnel médical indépendant soient pleinement garantis. »

Aide internationale aux médias (IMS)
Amnesty International
Article 19 : Campagne mondiale pour la liberté d’expression
Association irakienne de défense des droits des journalistes (IJRDA)
Association pour les droits de la femme et le développement (AWID)
Campagne internationale pour les droits humains en Iran (ICHRI)
Centre d’étude des droits humains de Damas (DCHRS)
Centre de Doha pour la liberté des médias (DCMF)
Centre du Golfe pour les droits humains (GC4HR)
Centre iranien de documentation sur les droits humains (IHCRDC)
Comité pour la protection des journalistes
Commission internationale de juristes
Community Media Network
Fondation Abdorrahman Boroumand
Fondation Alkarama
Fondation Maharat
Fondation Samir Kassir
Free Press Unlimited
Front Line Defenders
Groupe arabe d’observation des médias
Human Rights Watch
IKV Pax Christi
Index on Censorship
Institut du Caire pour les études des droits de l’homme (CIHRS)
Institut humaniste pour la coopération dans le domaine du développement (Hivos)
Institut international de la presse (IPI)
Justice for Iran
Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme, programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT)
Organisation syrienne des droits humains (SWASIAH)
Reporters sans frontières
Réseau arabe d’information sur les droits humains (ANHRI)
Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse