Communiqué de presse

Les défenseurs taiwanais des droits humains salués par le secrétaire général d’Amnesty International pour leur « inlassable » travail de campagne depuis 25 ans

Au cours d’une visite de trois jours à Taiwan, le secrétaire général d’Amnesty International, Salil Shetty, a rendu hommage à l’« inlassable » travail de campagne mené depuis 25 ans par les défenseurs des droits humains dans ce pays. Il a également déploré que les autorités n’aient pas tenu leurs promesses de mettre fin à la torture.

Salil Shetty a délivré ces messages samedi 24 juin à une foule de militants rassemblés au parc mémorial des droits humains de Taipei, installé sur le site d’une ancienne prison militaire.

Son discours s’inscrivait dans les célébrations marquant le 25e anniversaire de la création des premiers groupes d’Amnesty International à Taiwan après la levée de la Loi martiale.

« Le peuple taiwanais a fait preuve d’un militantisme inlassable et d’un dévouement sans bornes pour la protection des libertés fondamentales durant le dernier quart de siècle, a déclaré Salil Shetty.

« Malheureusement, les autorités taiwanaises n’ont pas répondu à ses appels. Le gouvernement doit démontrer qu’il se préoccupe véritablement des droits humains, en commençant par tenir les promesses qu’il a faites de mettre fin à la torture. »

Salil Shetty a engagé les autorités à intégrer la Convention des Nations unies contre la torture dans la législation taiwanaise et à créer un mécanisme national visant à empêcher de futures violations des droits humains.

« Des personnes ont trop souvent payé le prix fort pour avoir défendu les droits humains, y compris ici à Taiwan. Cependant, je vois qu’il y a un véritable espoir pour l’avenir, a-t-il déclaré.

« Il est formidable que les militants taiwanais d’aujourd’hui fassent entendre leur voix haut et fort. Le mouvement Tournesol a montré le rôle déterminant que les jeunes peuvent jouer. Taiwan est prêt à devenir un acteur bien plus important du mouvement mondial des droits humains — et je suis fier qu’Amnesty International y participe. »

Les célébrations se sont achevées samedi 24 mai au soir par un concert au profit de l’organisation donné par le groupe de rock taiwanais Chthonic.

Vendredi 23 mai, Salil Shetty s’est entretenu avec le vice-président, Wu Den-yih. Il a alors souligné qu’il était nécessaire que le gouvernement traite la question cruciale de la prévention de la torture à Taiwan.

Il a en outre appelé le vice-président à intégrer les droits humains dans le dialogue des autorités avec la Chine, ainsi qu’à garantir le respect du droit de manifester pacifiquement.

Sa visite a eu lieu juste avant le 25e anniversaire de la répression de Tiananmen, en Chine, le 4 juin 2014.

« Le parc des droits humains de Taipei vise à entretenir la mémoire des violations passées à Taiwan. Il est terrible qu’une telle commémoration ne soit pas possible pour les personnes en Chine qui veulent se souvenir des victimes de Tiananmen. Cela rappelle brutalement que nous devons tous nous unir pour protéger les droits de nos futures générations en Asie et dans le monde entier », a déclaré Salil Shetty.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.