Les femmes au coeur des révolutions arabes

Pour ce 8 mars 2012, nous avons consacré un Dazibao (Affiche-journal) au rôle crucial des femmes dans les révolutions arabes. Vous pouvez le lire au format flash plus bas où encore dans un article à part entière en cliquant ICI



Pour de l’information plus générale sur cette région, cliquez sur le nom des pays ci-dessous

Carte Moyen Orient


Un an après le début des révolutions, le point sur la situation des femmes au Moyen-Orient

L’attribution, en octobre, du prix Nobel de la paix à une militante yéménite de premier plan, Tawakkol Karman, co- lauréate avec deux autres femmes, est une reconnaissance du rôle central joué par les femmes dans les soulèvements de l’année passée.
Que ce soit à Bahreïn, en Syrie ou en Irak, les femmes ont été au cœur des manifestations et des actions militantes, et n’ont pas été épargnées par certaines des pires formes de violence .
La participation visible des femmes au soulèvement en Égypte a fait naître beaucoup d’espoirs à propos de la progression des droits des femmes après la démission d’Hosni Moubarak, mais la réalité s’est avérée cruellement décevante. Depuis son arrivée au pouvoir, le Conseil suprême des forces armées a soumis des manifestantes à des « tests de virginité » forcés et à d’autres violences pendant les manifestations, notamment à des passages à tabac et à des atteintes sexuelles. Les femmes sont systématiquement exclues de pratiquement tous les niveaux de la prise de décision.
En Tunisie, le gouvernement provisoire a levé les réserves du pays à la Convention des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, ce qui constitue une étape importante vers l’égalité des genres et un précédent positif pour les autres gouvernements.
En Libye, le fait que les manifestations antigouvernementales aient rapidement dégénéré en un conflit armé à part entière a restreint la participation directe et la visibilité des femmes, même si beaucoup d’entre elles ont contribué aux activités de l’opposition et en ont souffert. Pendant le conflit, les forces du colonel Kadhafi ont arrêté des femmes, dont beaucoup ont été frappées, voire violées selon certains témoignages. Des femmes détenues par des forces favorables au CNT à Zaouïa, Tripoli et Misratah ont affirmé avoir été agressées sexuellement avant ou pendant leur arrestation. Les femmes restent peu représentées dans les institutions influentes.
Autant au Bahreïn, au Yémen ou encore en Arabie saoudite, des milliers de femmes ont participé aux manifestations antigouvernementales. Plusieurs ont été arrêtées, certaines torturées, violées.





Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.