Maïté Meeus lauréate du Prix Amnesty Jeunes des droits humains 2022

Amnesty prix jeunes

La section belge francophone d’Amnesty International a remis ce mercredi à Maïté Meeus le « Prix Amnesty Jeunes des droits humains », qui récompense une personne ou un groupe de personnes âgé·es de 35 ans maximum, vivant en Belgique et étant reconnu·e par les jeunes militant·es de l’organisation pour la qualité de son action en faveur des droits humains. Maïté Meeus est la fondatrice de la page Instagram « Balance ton bar », qui recueille et publie anonymement les témoignages des victimes d’agressions sexuelles dans les bars de Bruxelles.

« Avec #BalanceTonBar [1], Maïté a voulu libérer la parole des victimes d’agressions sexuelles et leur montrer qu’elles n’étaient pas seules. L’impact a été immense et a contribué à attirer l’attention sur ce fléau qui n’en finit pas de s’abattre sur notre société, explique Marine Jeannin, responsable du Programme Jeunesse de la section belge francophone d’Amnesty International. En la désignant comme lauréate du “Prix Amnesty Jeunes des droits humains”, les militant·es des groupes écoles Amnesty ont voulu récompenser son combat dont il·elles reconnaissent l’importance capitale et qui les concernent au premier chef puisque les jeunes comptent parmi les catégories de population les plus touchées par les violences sexuelles. »

Dès septembre 2021, les groupes-écoles Amnesty de Bruxelles et de Wallonie ont été invités à proposer des candidat·e·s pour le « Prix Amnesty Jeunes des droits humains ». Sept finalistes ont ensuite été identifié·es par un comité de sélection au sein de la section belge francophone d’Amnesty International. Cette année, aux côtés de Maïté Meeus, les nominé·es pour le Prix étaient : Imran Ourakhiel, jeune réfugié afghan qui, lors des inondations d’août dernier, a apporté son aide aux habitant·es de sa commune ; le groupe étudiant Law students with refugees de l’Université Libre de Bruxelles, qui aide les personnes réfugiées et en demande d’asile en Belgique, notamment en leur offrant une aide juridique par des permanences à l’Office des étrangers ; Colas Van Moorsel, étudiant activiste et militant pour la justice climatique avec Youth For Climate ; le groupe d’étudiantes qui a créé Sans Blanc de Rien, une série de podcast belge qui lutte pour l’égalité des chances et contre le racisme, les préjugés et les stéréotypes ; les étudiantes qui gèrent le site « Thé OK » [2], qui sensibilise au consentement et aux risques d’agression sexuelle.

Sur cette base, entre janvier et février 2022, les groupes-écoles Amnesty ont débattu des candidat·es, ont voté et ont transmis leurs résultats à la section belge francophone d’Amnesty International. Chaque membre de groupe-école disposait d’un vote individuel et chaque groupe-école votait, après discussion entre l’ensemble des élèves, pour le choix du groupe dans son ensemble.

Le « Prix Amnesty Jeunes des droits humains » 2022 a été remis à Maïté Meeus ce mercredi 20 avril à l’occasion de la journée « Oxfamnesty », destinée aux groupes-écoles Amnesty et aux Jeunes Magasins-Oxfam.

« Je suis profondément touchée qu’Amnesty m’octroie ce prix. J’ai une pensée pour toutes les personnes qui se sont mobilisées, ont milité et manifesté dans le cadre du mouvement “Balance ton bar”. Merci à toute la jeunesse engagée. Ensemble, nous continuerons à co-créer une société de changement, plus juste et respectueuse de tout un chacun », a déclaré Maïté Meeus.

Complément d’information

Le « Prix Amnesty Jeunes des droits humains » a été lancé en 2019 et a été décerné, pour sa première édition, à Adriana Costa Santos, qui se consacre à la défense des droits fondamentaux des personnes migrantes. En 2020, il a été attribué à Anne-Sarah N’Kuna et Laure Fornier, alors animatrices d’IZI News sur Tarmac et en 2021 à Michelle Sequeira, fondatrice de l’ASBL Unless [3] dont l’objectif est de venir en aide aux personnes sans-abri dans la zone de la Gare du Nord, à Bruxelles.

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit