Make Some Noise. L’application MixTape de GoodStorm diffuse la Campagne pour sauver le Darfour d’Amnesty International.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ACT 10/009/2007

GoodStorm, une entreprise de commerce électronique et de musique numérique basée aux États-Unis, soutient Amnesty International pour lancer une campagne musicale « virale » en faveur d’un nouveau projet musical présentant le répertoire John Lennon, intitulé : Make Some Noise : The Amnesty International Campaign to Save Darfur.

Dans le cadre de Make Some Noise, un double CD de nouvelles versions de morceaux célèbres de Lennon sortira en magasin, dès le 25 juin. Par ailleurs, des téléchargements exclusifs seront proposés sur Internet seulement.

Des artistes comme U2, Avril Lavigne, R.E.M, Aerosmith, Christina Aguilera et Green Day ont donné de leur temps, et Yoko Ono a fait don de tous ses royalties au projet Make Some Noise, destiné à lever des fonds pour le travail d’Amnesty International en faveur des droits humains, notamment sur la crise du Darfour au Soudan.

L’application MixTape de GoodStorm (disponible au http://noise.amnesty.org/spreadtheword-all), spécialement conçue pour être installée sur des blogs et des sites de discussion, permet aux gens d’écouter directement des échantillons musicaux à partir d’un blog ou d’un site, et indique à l’utilisateur le site d’iTunes pour acheter les morceaux de Make Some Noise. MixTape s’installe par un simple copier/coller de code, existe en trois formats et est conçu pour fonctionner avec Facebook, TypePad et WordPress.

Yobie Benjamin, PDG de GoodStorm, considère l’engagement de son entreprise dans Make Some Noise comme un moyen de « payer sa dette » à Amnesty International pour avoir fait campagne en sa faveur, trente ans plus tôt.

Yobie Benjamin est un ancien prisonnier politique qui attribue à l’action d’Amnesty International le mérite d’avoir gardé son courage au cours de son emprisonnement, avant d’obtenir finalement sa libération. Militant étudiant aux Philippines sous la dictature de Marcos, Yobie Benjamin avait été arrêté en 1977 après avoir participé à la fondation d’une organisation étudiante pour s’opposer à la loi martiale. Il a été détenu pendant sept mois, dont une longue période d’isolement, a été torturé et menacé d’exécution sommaire. Une carte postale de Deborah Kaufman, militante d’Amnesty International lui servait de « talisman d’espoir ». Yobie Benjamin l’a conservée pendant tout son emprisonnement.

Yobie Benjamin, qui possède toujours la carte de Deborah Kaufman (portant le message « On peut emprisonner un révolutionnaire, mais on ne peut pas emprisonner une révolution ») a déclaré :

« Je crois que des millions de personnes sur Internet ont envie de faire vivre le message de paix et de justice laissé par Yoko Ono et John Lennon. »

« La technologie MixTape permettra à tous de participer à cette campagne mondiale d’action et compassion. Grâce à la puissance des technologies de campagne virale sur Internet, nous pourrons faire vivre cette campagne mondiale pendant des mois, attirant potentiellement des millions de sites et de réseaux d’amoureux de la paix et de la justice. »

La diffusion de Make Some Noise a lieu dans le cadre de la campagne d’Amnesty International pour arrêter les violations des droits humains dans l’ouest du Soudan, où plus de 200 000 personnes ont été tuées et au moins deux millions d’autres forcées de fuir leur domicile.

Amnesty International demande au gouvernement soudanais de permettre le déploiement immédiat et complet d’une force de maintien de la paix conjointe de l’Union africaine et des Nations unies dans la région touchée par la crise. Notre organisation exhorte également les autorités de Khartoum à cesser les attaques visant les civils, à désarmer une milice régionale (les Janjawids) et respecter un embargo des Nations unies sur les armes, et à traduire en justice tous les responsables de violations des droits humains, notamment en coopérant avec la Cour pénale internationale de La Haye.

Après sa diffusion sous forme exclusivement téléchargeable ce 12 juin, Make Some Noise a obtenu un succès mondial substantiel, atteignant la première place des ventes d’albums sur iTunes au Portugal, en Grèce et en Irlande, et le top 10 dans 13 autres pays. Entre-temps, le CD Make Some Noise est entré directement à la 15ème place au Top 200 des États-Unis, après sa sortie à la mi-juin dans ce pays.

Tous les morceaux de Make Some Noise sont disponibles sur notre boutique en ligne : http://www.amnestyinternational.be/shopping

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.