MAKE SOME NOISE - Sortie de nouveaux titres d’Afroreggae et de Jaguares, et mise en ligne d’une version multilingue du site Internet

Index AI : ACT 30/004/2006

Mardi 21 février, des chansons enregistrées par Afroreggae, formation musicale brésilienne, et Jaguares, groupe de rock mexicain, seront mises en vente pour le compte de Make Some Noise, le projet mondial d’Amnesty International proposant d’utiliser la musique de John Lennon pour inciter les jeunes à célébrer et défendre les droits humains.

Les versions allemande, espagnole et française du site Internet de Make Some Noise (www.amnesty.org/noise) seront mises en ligne ce même jour. D’autres langues seront ajoutées par la suite.

Afroreggae a enregistré une reprise d’Imagine, le classique de John Lennon. Le groupe brésilien est connu pour son action dans les favelas (bidonvilles) en collaboration avec la police et les habitants, et il doit jouer en première partie du concert des Rolling Stones qui aura lieu à Copacabana ce mois-ci.

Jaguares a exécuté une version espagnole du Give me some truth de Lennon. Ce groupe de rock, qui compte à son actif plusieurs disques de platine, a donné en décembre 2004 un concert caritatif de soutien à la campagne d’Amnesty International pour mettre fin à la violence contre les femmes ; l’événement a permis de braquer les projecteurs sur le problème des meurtres de femmes et de jeunes filles dans la ville mexicaine de Ciudad Juárez, située à la frontière avec les États-Unis.

Tous les morceaux enregistrés pour Make Some Noise peuvent être téléchargés à l’adresse suivante : www.amnesty.org/noise.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations et des photos d’Afroreggae et de Jaguares, nous vous invitons à contacter Saria Rees-Roberts (sreesrob@amnesty.org).

Le téléchargement d’un morceau sur www.amnesty.org/noise coûte 0,99 dollar des États-Unis. Il est possible de payer dans d’autres devises.

L’intégralité des fonds récoltés sera reversée à Amnesty International pour son action en faveur des droits humains.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.