Make Some Noise. Un single de Corinne Bailey Rae, tiré de l’album en préparation, sera vendu au profit d’Amnesty International

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ACT 10/004/2007

Un second single, tiré de l’album en préparation pour la campagne Make Some Noise d’Amnesty International va sortir prochainement. La version de I’m losing you de John Lennon, tiré d’un double album de John Lennon paru en 1980, interprétée par Corinne Bailey Rae, sortira le 23 avril.

La chanteuse – qui a reçu des disques de platine dans plusieurs pays – avait interprété ce titre pour la première fois en public lors du festival Oxegen organisé l’année dernière en Irlande par Amnesty International ; elle l’a enregistré depuis avec Gerard Albo comme producteur.

Corinne Bailey Rae a déclaré :
« La raison pour laquelle je suis membre d’Amnesty International, c’est parce qu’Amnesty international joue le rôle de conscience du monde. C’est une organisation qui fait campagne, crie, pleure, proteste contre l’injustice ; elle fait honte aux gouvernements injustes, libère des prisonniers et encourage la véritable liberté. Interpréter ce titre est une façon modeste de contribuer à apporter des fonds à Amnesty. J’ai été heureuse de le faire. De plus, c’est vraiment une superbe chanson ! »

La sortie du titre I’m losing you bénéficiera du succès international de l’enregistrement de #9 Dream de John Lennon par les quatre membres fondateurs du groupe R.E.M. sorti en mars.

Les deux titres, par Corinne Bailey Rae et le groupe R.E.M, sont tirés de l’album à paraître dans le cadre de la campagne Make Some Noise. L’album, produit par la Warner Bros. Records, en lien avec Amnesty International, sortira le 26 juin et reprendra plus de vingt titres légendaires de John Lennon enregistrés par une série d’artistes internationaux parmi les plus vendus, notamment Green Day, Christina Aguilera, Jack Johnson et Snow Patrol.

L’objectif de l’album est de rassembler des fonds pour Amnesty International et de sensibiliser l’opinion aux campagnes mondiales de l’organisation, notamment celle en faveur de la région du Darfour au Soudan.

Yoko Ono, qui a généreusement fait don à Amnesty International de tous ses droits sur les chansons écrites par John Lennon, a déclaré :
« C’est merveilleux parce qu’à travers cette campagne, des musiques si familières aux gens de mon époque vont devenir celles de toute une nouvelle génération. La musique de John est faite pour inspirer le changement et en se battant pour les droits humains, on pourra vraiment rendre ce monde meilleur. »

Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty international, a déclaré :
« C’est à la fois émouvant et exaltant de se servir des chansons de John Lennon dans notre action en faveur des droits humains. Nous espérons que cette musique permettra de sensibiliser aux droits humains une nouvelle génération. Après tout, les droits humains sont ce qui rend la musique possible – nous ne pourrions pas faire de musique, en écouter ou danser sans liberté de parole, d’expression et de réunion. »
Le site Make some noise