Communiqué de presse

Malaisie. Le verdict prononcé contre Anwar Ibrahim va avoir un effet néfaste sur la liberté d’expression

La décision d’un tribunal malaisien de déclarer Anwar Ibrahim, dirigeant de l’opposition, coupable de « sodomie » et de le condamner à cinq ans d’emprisonnement constitue un jugement oppressif qui va avoir un effet néfaste sur la liberté d’expression dans le pays, a déclaré Amnesty International.

Mardi 10 février, la Cour fédérale de Malaisie, plus haute juridiction du pays, a confirmé la décision d’une cour d’appel annulant l’acquittement d’Anwar Ibrahim à la suite de poursuites pour « sodomie » remontant à 2008 et l’a condamné à cinq ans de prison.

« Ce jugement déplorable est le dernier épisode en date des tentatives incessantes des autorités malaisiennes visant à faire taire les détracteurs du gouvernement. Les accusations de “sodomie” portées contre Anwar Ibrahim ont toujours été motivées par des considérations politiques et il doit être libéré immédiatement », a déclaré Richard Bennett, directeur du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

« La justice malaisienne a manqué une occasion de montrer son indépendance vis-à-vis du pouvoir politique. Nous considérons Anwar Ibrahim comme un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. »

« Les tentatives visant à faire taire ce dirigeant de l’opposition s’inscrivent dans une répression généralisée des voix dissidentes en Malaisie. Au cours de l’année écoulée, les autorités ont fait amplement usage de la Loi relative à la sédition, un texte draconien, pour s’en prendre aux journalistes, responsables politiques et universitaires qu’elles trouvent gênants. Cette pratique doit cesser immédiatement. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.