Marche funèbre à Bruxelles pour les victimes des massacres à Beni

Ce dimanche 7 mai, Amnesty International, en collaboration avec 11.11.11 et la diaspora congolaise, organisera à 12h une marche funèbre symbolique à Bruxelles pour dénoncer la violence meurtrière que subissent les habitants de Beni et de sa région. La marche partira du square de Meeûs et aura pour destination l’ambassade de République démocratique du Congo (RDC), où Amnesty International remettra les quelque 19 000 signatures récoltées en Belgique d’une pétition demandant notamment à l’armée congolaise et la mission de l’ONU de mieux protéger les citoyens de la région de Beni.

Depuis 2014, cette région située à l’est de la RDC est ravagée par de terribles attaques frappant aveuglément des civils. Plus de 700 personnes ont été tuées dans des massacres qui ont vu les assaillants se livrer au meurtre, au viol et à l’incendie d’habitations. Certains civils ont été brûlés vifs ou tués à coups de machette. Les accusations visent le groupe rebelle ougandais ADF, mais plusieurs témoignages mettent en cause d’autres groupes armés et des soldats congolais.

Outre une meilleure protection des civils, Amnesty International réclame que ces atrocités fassent l’objet d’enquêtes indépendantes et impartiales, que les responsables soient traduits en justice et que cesse l’impunité. L’organisation de défense des droits humains demande par ailleurs aux autorités belges d’agir pour que la problématique de la violence dans la région et de la protection des civils occupent une place prioritaire dans l’agenda de la communauté internationale.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.