Communiqué de presse

Marche funèbre dans le quartier européen : l’Europe doit choisir entre la vie et la mort de milliers de migrants.

Ce jeudi 23 avril, Amnesty International s’associera à d’autres organisations telles que le CIRE et Vluchtelingen Vlaanderen pour une « marche funèbre » alors que les dirigeants européens seront à Bruxelles pour une réunion extraordinaire du Conseil européen consacrée aux pressions migratoires en Méditerranée.

Les dirigeants européens sont face à une prise de position décisive : choisir entre la vie et la mort de milliers de migrants alors que le nombre de victimes continue d’augmenter en mer Méditerranée. Cette rencontre est une opportunité historique pour les gouvernements européens de mettre en place une véritable opération de recherche et sauvetage conjointe, et ce, afin de sauver des vies.

Le sommet fait suite au Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne qui s’est tenu lundi dernier. Un plan en dix points dans lequel l’Europe s’engage notamment pour une opération de recherche et sauvetage élargie y a été annoncé.

Des migrants, des ONG et des militants défileront dans les rues du quartier européen, portant des cercueils. La marche se terminera par un rassemblement de centaines de personnes devant le Conseil européen.

Amnesty International organise des actions similaires à travers les capitales et les grandes villes européennes toute cette semaine.

Quoi ?
Une « marche funèbre » depuis la Place de la Liberté (Madou) jusqu’à la Zone de la Liberté d’expression (croisement de la Rue Stevin et de l’Avenue de Cortenberg).

Où et quand ?
11h : rassemblement Place de la Liberté (arrêt Madou) – point de ralliement
11h30 : départ de la marche
11h30-12h30 : marche (voir carte)
12h30 : point d’arrivée à la Zone de la liberté d’expression (croisement rue Stevin et rue de Cortenberg)
12h30-13h30 : point presse et rassemblement autour des cercueils pour une action statique et des discours. Des porte-paroles seront disponibles sur place pour des interviews
13h30 : fin de l’action

Un point presse se tiendra à la fin de la marche. Les militants se réuniront autour de cercueils symbolisant les personnes qui ont perdu la vie en mer pour un moment de recueillement.

Des porte-paroles d’Amnesty International seront disponibles à partir de 9h00 à la Zone de la Liberté d’expression (avec les cercueils) et toute la journée sur demande.

Le nouveau rapport d’Amnesty International intitulé Europe’s Sinking Shame. The Failure To Save Refugees And Migrants At Sea revient en détail sur les défis et limites des opérations de recherche et de sauvetage actuelles dans le centre de la Méditerranée et propose des moyens de remédier à la situation.

Agissez aussi online par ici

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse