Mexique : E. Peña Nieto s’obstine à cacher la vérité sur les 43 étudiants victimes de disparition forcée

Une vidéo a été publiée le 29 août par le président mexicain Enrique Peña Nieto à propos de la disparition forcée dont ont été victimes 43 étudiants d’Ayotzinapa, dans l’État de Guerrero (sud du Mexique), en 2014.

« En continuant de défendre publiquement la “vérité historique” supposée d’une enquête qui a maintenant été discréditée par plusieurs organisations et experts indépendants à l’issue d’une analyse rigoureuse, le président mexicain fait preuve de négligence et d’apathie. Cela illustre une nouvelle fois la décision politique du gouvernement d’Enrique Peña Nieto de consacrer toutes les ressources disponibles à dissimuler les faits plutôt qu’à veiller à ce que les victimes et leurs familles obtiennent vérité, justice et réparations, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.