Mexique : Le gouvernement s’obstine à dissimuler la vérité sur l’affaire d’Ayotzinapa

En réaction à la décision du troisième tribunal collégial du 19e district concernant la commission chargée d’enquêter sur l’affaire d’Ayotzinapa – la disparition forcée de 43 étudiants à Iguala, au Mexique, depuis le 26 septembre 2014 – Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« Le gouvernement mexicain a tout mis en œuvre pour entraver la création d’une commission spéciale chargée d’enquêter sur l’affaire d’Ayotzinapa, mesure ordonnée par un tribunal fédéral qui a statué que c’était le seul moyen de sauver une enquête entachée par les irrégularités et la falsification de preuves.

« Le gouvernement a déposé plus d’une centaine de motions différentes devant les tribunaux, dans le but d’empêcher que cette décision de justice ne soit appliquée. C’est la preuve d’une décision politique visant à dissimuler la vérité sur le sort des 43 étudiants. Le gouvernement doit cesser de s’opposer à la commission spéciale d’enquête et consacrer ses ressources et ses efforts à mettre dûment en œuvre cette décision. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !