Communiqué de presse

Mexique. Le rapport d’experts sur les disparitions forcées d’Ayotzinapa souligne l’incompétence du gouvernement

Le nouveau rapport d’un groupe d’experts mandaté par la Commission interaméricaine des droits de l’homme concernant l’enquête menée sur la disparition de 43 étudiants dans l’État de Guerrero, au Mexique, révèle la totale incompétence et le manque de volonté dont font preuve les autorités pour retrouver les étudiants et déférer les responsables présumés à la justice, a déclaré Amnesty International.

« Le groupe d’experts a mis en lumière les incohérences de la version officielle, selon laquelle les étudiants ont été incinérés dans une décharge, ce qui souligne la nécessité de réorienter l’enquête », a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International.

« Le Mexique traverse l’une des pires crises des droits humains des dernières décennies. La liste des lacunes répertoriées par les experts dans les recherches et l’enquête sur la disparition des 43 étudiants ternit gravement la réputation du gouvernement mexicain, qui ne pourra la redorer qu’en trouvant les responsables. »

« Le gouvernement doit cesser de trouver des excuses à son inaction. Ce que nous voulons désormais voir à l’œuvre, c’est une réelle volonté politique de réorienter les recherches et les investigations, en vue de satisfaire aux demandes pressantes de justice des familles. »

« Le gouvernement mexicain doit impérativement mettre en œuvre, sans délai, toutes les recommandations du groupe d’experts et traduire en justice ceux qui sont responsables des errances de l’enquête. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.