Mexique. Une lueur d’espoir pour les familles des disparus

Deux nouveaux projets de loi visant à lutter contre la torture et les disparitions, deux problèmes qui se posent avec beaucoup d’acuité au Mexique, représentent une lueur d’espoir pour les victimes et les proches de victimes, a déclaré Amnesty International vendredi 11 décembre, après que le président mexicain, Enrique Peña Nieto, a signé les deux textes devant être soumis au Congrès.

« La torture et les disparitions au Mexique ont pris l’ampleur d’épidémies qu’il faut éradiquer », a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice régionale pour les Amériques à Amnesty International.

Amnesty International se mobilise depuis plus d’un an contre la torture au Mexique et attire fréquemment l’attention sur le problème des disparitions dans le pays, notamment le cas des 43 étudiants d’Ayotzinapa victimes d’une disparition forcée depuis septembre 2014.

Cela fait trop longtemps que les victimes et leurs proches attendent que l’on mette fin au recours généralisé à la torture et aux innombrables disparitions au Mexique.

« Nous ne savons pas encore si ces lois seront conformes aux normes internationales les plus exigeantes en matière de droits humains, ni si les débats au Congrès prendront pleinement en considération les opinions de spécialistes et des personnes qui ont elles-mêmes été victimes de ces crimes. Ces projets de lois ne peuvent être adoptés selon une procédure accélérée, ni être considérés comme des textes ordinaires », a déclaré Perseo Quiroz, directeur exécutif à Amnesty International Mexique.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.