Mozambique, Des menaces d’attentat à la bombe contre un leader de la société civile

Adriano Nuvunga

Adriano Nuvunga, leader de la société civile mozambicaine, est victime de menaces d’attentat à la bombe. Ces menaces adressent un message très inquiétant à tous les défenseur·e·s des droits humains au Mozambique.

« Ces menaces d’attentat à la bombe contre Adriano Nuvunga sont un avertissement pour lui faire peur et le réduire au silence. Elles adressent aussi un message très inquiétant à toutes celles et tous ceux qui, comme lui, œuvrent à protéger et défendre les droits humains au Mozambique, a déclaré Deprose Muchena,directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe.

« Ces menaces ne doivent pas être prises à la légère. Les autorités mozambicaines doivent rapidement diligenter une enquête indépendante et impartiale sur cet acte d’intimidation et veiller à ce que toutes les personnes qui y sont mêlées soient traduites en justice dans le cadre de procès équitables. »

Complément d’information
Adriano Nuvunga est le directeur exécutif du Centre pour la démocratie et le Développement (CDD), organisation de la société civile qui met l’accent sur la démocratie, la gouvernance et les droits humains au Mozambique. Il est également professeur de sciences politiques à l’Université Eduardo Mondlane.

Il y a peu, Adriano Nuvunga a critiqué la gestion des opérations anti-insurrectionnelles par le gouvernement dans la province de Cabo Delgado. Il réclame la tenue d’enquêtes complètes, indépendantes et impartiales sur les allégations d’atteintes aux droits humains perpétrées dans le Cabo Delgado par les forces de sécurité gouvernementales.

Adriano Nuvunga reçoit des appels anonymes menaçant de faire exploser sa maison, depuis le 3 octobre au soir. Son interlocuteur lui a dit qu’une bombe avait été placée à son domicile et qu’elle pouvait exploser à tout moment. Il a préféré quitter sa maison avec sa famille.

Toutes les infos
Toutes les actions

MARATHON DES LETTRES : Soutenez 10 personnes en danger

10 personnes en danger dans le cadre du marathon des lettres 2020. Signez pour les défendre, les faire libérer ou demander justice !