MYANMAR : Le journaliste sportif Zaw Thet Htwe condamné à trois ans de prison

Index AI : ASA 16/006/2004

DÉCLARATION PUBLIQUE

Amnesty International et Reporters sans Frontières appellent les journalistes sportifs, à l’occasion du championnat européen de football au Portugal, à apporter leur soutien au Birman Zaw Thet Htwe, rédacteur en chef d’un journal sportif, et à sept étudiants en droit également emprisonnés.

Zaw Thet Htwe est le rédacteur en chef de First Eleven, un magazine sportif populaire birman. D’abord condamné à mort en novembre 2003, Zaw Thet Htwe a vu sa peine réduite à trois ans de prison le 12 mai 2004. C’est en partie grâce à la pression internationale que sa peine a été commuée. Avec votre aide, nous pouvons obtenir sa remise en liberté.

La junte militaire accuse Zaw Thet Htwe d’être impliqué dans une « conspiration » contre le gouvernement et l’a inculpé de « haute trahison ». Toutefois, Amnesty International et Reporters sans Frontières le considèrent comme un prisonnier d’opinion, arrêté pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Il aurait pris le risque de dévoiler certaines irrégularités commises par des responsables sportifs birmans.

Les sept étudiants en droit, qui ont été placés en détention en juin 2003, auraient été arrêtés pour avoir mis en place une union sportive des étudiants au sein de leur université sans autorisation officielle. Aung Gyi, Aung Ko Lwin, Kyaw Maung, Myo Myint Tun, Myo Than Htut, Nang Siang None et Win Htut Lwin ont été condamnés à des peines allant de sept à quinze ans de prison. Ils auraient subi des mauvais traitements depuis leur arrestation.

Ils font partie des quelque 1 350 prisonniers politiques détenus au Myanmar, parmi lesquels beaucoup ont été arrêtés pour leur action politique pacifique.

Que peut-on faire pour aider Zaw Thet Htwe et les sept étudiants à retrouver la liberté ?

1. Appeler les téléspectateurs de l’Euro 2004, les auditeurs et les lecteurs des journaux sportifs à signer la pétition en ligne appelant à leur remise en liberté, sur le site http://www.amnestyinternational.be/...

2. Demander aux organisations de journalistes sportifs de signer collectivement la pétition.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.