Myanmar. Un nouveau gouvernement entre en fonction mercredi 30 mars 2011

FLASH

30 mars 2011

Alors qu’un nouveau gouvernement prend ses fonctions mardi 30 mars, Donna Guest, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International, a déclaré :

« Le nouveau gouvernement doit immédiatement agir en vue de mettre un terme aux violations des droits humains et à l’impunité croissante dans le pays.

En tout premier lieu, Amnesty International appelle le gouvernement à prendre de toute urgence les mesures suivantes :

 veiller à la libération sans condition de centaines de prisonniers d’opinion, ce qui aurait dû être fait depuis longtemps ;

 abolir les dispositions de la Constitution accordant l’immunité contre les poursuites judiciaires aux représentants de l’État ayant été impliqués par le passé dans des violations des droits humains. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse