Nicaragua : meurtre d’une étudiante en médecine brésilienne

Raynéia Gabrielle Lima, étudiante en médecine brésilienne, a perdu la vie suite à un tir meurtier au Nicaragua ce 23 juillet.

« La répression de la population civile et la violation du droit de manifester au Nicaragua sont inacceptables. La mort de la Brésilienne Raynéia Gabrielle Lima intervient à un moment où la violence de la répression monte d’un cran à travers le pays. Nous condamnons les violations des droits humains commises par la police et les groupes armés pro-gouvernementaux au Nicaragua, a déclaré Jurema Werneck, directrice d’Amnesty International Brésil.

«  Environ 300 personnes ont été tuées depuis le début de la répression en avril. Amnesty International rappelle que tous les États peuvent soumettre à leur juridiction les responsables présumés des crimes commis au Nicaragua. Ces homicides ne peuvent demeurer impunis  », a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !