NIGÉRIA : Le procès en appel d’Amina Lawal doit avoir lieu le 27 août

Après plusieurs renvois, le procès en appel d’Amina Lawal doit avoir lieu le 27 août 2003, dans l’État du Katsina dont elle est originaire, dans le nord du Nigéria. Amina Lawal et ses avocats devraient être présents à cette séance. Le processus judiciaire devrait suivre son cours si le quorum des juges est atteint cette fois-ci.
Amnesty International continue à recevoir des sollicitations affirmant à tort que l’exécution d’Amina Lawal est imminente - avant le 27 août, ou à cette date - et citant Amnesty International comme source de ces informations erronées.
Aucune exécution de la sentence ne doit avoir lieu avant le 27 août ou à cette date.
Amnesty International croit savoir que le droit d’Amina Lawal de bénéficier d’une assistance juridique et d’interjeter appel sont actuellement garantis. Elle ne se trouve pas en détention et bénéficie d’un bon soutien juridique, ainsi que de l’aide d’une coalition de groupes nigérians de défense des droits des femmes et des droits humains. Amnesty International reste en contact étroit avec ces organisations.
« Malheureusement, cette affaire a été reportée à de si nombreuses reprises que beaucoup de gens ayant agi pour que la condamnation d’Amina Lawal soit annulée n’arrivent pas à comprendre pourquoi une femme et son enfant peuvent être soumis à une pareille épreuve. Cette lenteur judiciaire devient manifestement un déni de justice », a déclaré l’organisation.

Contexte

En mars 2002 Amina Lawal, musulmane, a été reconnue coupable par un tribunal d’avoir porté un enfant hors mariage. Selon le « Code pénal islamique », qui est à présent appliqué dans plusieurs États du nord du Nigéria, cette accusation était suffisante pour la reconnaître coupable du crime d’adultère et la convoquer devant un tribunal islamique, afin qu’elle réponde d’un « crime » passible de la mort par lapidation, selon le nouveau « Code pénal islamique » introduit au Nigéria en 1999.

Index AI : AFR 44/026/2003

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.