ORGANISATION DES ÉTATS AMÉRICAINS

OEA : Des engagements bien faibles en faveur du respect des droits humains

Dans une lettre ouverte envoyée ce mercredi 16 mars, Amnesty International a demandé aux candidats au poste de secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA) de préciser leur position et leur degré d’engagement quant à différents thèmes en rapport avec la défense des droits humains.
« Il est alarmant de constater l’absence de propositions suffisamment claires et concrètes au sujet des graves problèmes que connaît le continent américain en matière de droits humains, en dépit des normes en faveur des droits fondamentaux que l’OEA est tenue d’observer et qui constituent une véritable référence pour les pays de la région », a déclaré Amnesty International.
« Il faut que les candidats expriment publiquement leurs opinions et exposent les mesures qu’ils entendent mettre en œuvre afin de traiter les graves problèmes que sont, par exemple, l’impunité et les agressions visant les défenseurs des droits humains, phénomènes intolérables mais présents dans la majorité des pays du continent », a ajouté l’organisation.
Dans sa lettre ouverte, Amnesty International s’enquiert de la position de chaque candidat au sujet du renforcement de l’indépendance de la Commission et de la Cour interaméricaines des droits de l’homme. L’organisation leur demande également d’indiquer si l’appui qu’ils pourraient éventuellement apporter à l’élaboration et à l’application de traités commerciaux, ou de toute autre nature, s’accompagnera d’une position ferme rejetant tout accord pouvant mener à des atteintes aux droits économiques, sociaux et culturels des personnes et des peuples vivant sur le continent américain.
« Il est indispensable que la personne qui occupera le poste de secrétaire général de l’OEA s’engage clairement sur ces questions et soit capable de traduire ces paroles en actes », a estimé Amnesty International.
« Ce n’est qu’au prix de mesures concrètes vers des solutions durables aux problèmes se posant dans le domaine des droits humains que l’OEA parviendra à construire une région pouvant connaître un véritable développement », a conclu l’organisation.

Informations générales
Messieurs Luis Ernesto Derbez, Francisco Flores et José Miguel Insulza sont les candidats actuels au poste de secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA).
La date exacte de l’élection n’est pas connue à ce jour, mais il est probable que le scrutin se tienne sous peu.

La lettre ouverte d’Amnesty International aux candidats est disponible sur la site de l’organisation, à l’adresse suivante :
http://web.amnesty.org/library/inde...

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse