OUGANDA. Amnesty International condamne les attentats meurtriers en Ouganda

12 juillet 2010

Index AI : PRE01/236/2010

Amnesty International condamne les attentats à la bombe qui ont fait au moins 64 victimes à Kampala, la capitale ougandaise, dans la soirée du dimanche 11 juillet 2010.

Les bombes ont explosé dans un restaurant éthiopien et un club de rugby dans la capitale Kampala, faisant des dizaines de victimes parmi les supporters de football qui s’étaient réunis pour regarder la finale de la Coupe du monde.

« Ces pertes tragiques sont totalement inexcusables et nous les condamnons sans réserve », a déclaré Michelle Kagari, directrice adjointe du programme Afrique d’Amnesty International.

Un commandant d’Al Shabab aurait cautionné les explosions tout en refusant de commenter une éventuelle responsabilité du groupe.

Des soldats ougandais participent à la force de maintien de la paix de l’Union africaine qui aide le gouvernement somalien dans sa lutte contre Al Shabab et d’autres groupes militants dans le pays.

« Il est désormais essentiel que la police ougandaise enquête sur ces attentats dans le respect des normes internationales afin de garantir que les responsables présumés soient déférés à la justice », a conclu Michelle Kagari.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition