Communiqué de presse

Ouganda. Le président Yoweri Museveni promulgue la loi contre l’homosexualité

Le président Yoweri Museveni vient tout juste de promulguer le texte de loi contre l’homosexualité, qui est à la fois draconien et nuisible, a déclaré Amnesty International lundi 24 février.

« Ce texte de loi profondément choquant est un affront pour les droits humains de tous les Ougandais. Il n’aurait jamais dû être promulgué, a déclaré Michelle Kagari, directrice régionale adjointe à Amnesty International.

« Il institutionnalisera la haine et la discrimination à l’égard des lesbiennes, des gays, et des personnes bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) en Ouganda. Son adoption est un épisode grave dans l’histoire du pays.

« Ce texte de loi contre l’homosexualité prévoit des sanctions encore plus lourdes pour les relations sexuelles entre adultes consentants de même sexe, certaines infractions étant passibles de la détention à perpétuité. En outre, elle englobe des infractions telles que la " promotion de l’homosexualité ", ce qui aura des répercussions directes sur les défenseurs des droits humains et les professionnels de santé. Ce texte tourne en dérision les droits inscrits dans la Constitution ougandaise. »

L’Ouganda a fait de grands progrès en matière de droits humains ces dernières années, et a notamment criminalisé la torture, mais ce texte de loi est un grand pas en arrière.

Toutes les infos
Toutes les actions

Le militant russe Alexeï Navalny doit être libéré

Demandez la libération du militant russe Alexeï Navalny. Les autorités russes ont arrêté cet opposant politique et militant anti-corruption dès son arrivée en Russie. Signez la pétition

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit