Pakistan. Amnesty International exhorte le Premier ministre à respecter les droits humains dans la lutte contre le terrorisme


COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Flash

ASA 33/003/2007 (Public)

Davos – Lors d’une rencontre avec le Premier ministre Shaukat Aziz, la secrétaire générale d’Amnesty International, Irene Khan, a exhorté le gouvernement à faire en sorte que la lutte que le Pakistan mène contre le terrorisme ne se fasse pas au détriment des droits humains.

Irene Khan a demandé au gouvernement du Pakistan :

 de mener des enquêtes sur les allégations de "disparitions" de personnes soupçonnées d’être des terroristes, et de prendre les mesures nécessaires pour que de tels faits ne se reproduisent pas ;

 d’enquêter sur les homicides perpétrés lors d’opérations de l’armée pakistanaise dans les zones tribales.

Faisant référence au rôle du Pakistan au sein du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, Irene Khan a exprimé l’espoir de voir ce pays jouer un rôle constructif dans l’élaboration d’un véritable consensus en faveur d’un système onusien de défense des droits humains solide et efficace.

La secrétaire générale s’est félicitée des changements apportés en novembre 2006 par le projet de loi sur la protection des femmes, qui facilite les poursuites en justice en cas de viol et de violence sexuelle.

« C’est un pas dans la bonne direction qui sera suivi, je l’espère, par l’élimination des autres formes de discrimination à l’encontre des femmes qui encouragent la violence fondée sur le genre »
, a conclu Irene Khan.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées