Peine de mort. Des condamnés à mort innocentés témoigneront devant les Nations unies mardi 16 octobre 2007

Annonce à l’attention des médias

POL 30/025/2007 (Public)

New York — Trois hommes innocentés alors qu’ils se trouvaient dans le quartier des condamnés à mort vont prendre la parole dans le bâtiment de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour témoigner de ce qu’ils ont vécu en étant condamnés à mort pour un crime qu’ils n’avaient pas commis.

Les trois condamnés à mort innocentés qui prendront part à cette table ronde sont :

Edmary Mpagi, Ougandais condamné à mort pour le meurtre d’une personne retrouvée vivante par la suite ;

Sakae Menda, premier condamné à mort japonais à être libéré après avoir été innocenté en 1983 ;

Ray Krone, premier condamné à mort américain remis en liberté après avoir été innocenté par un test ADN.

Piers Bannister, spécialiste de la peine de mort au sein d’Amnesty International, participera à cette table ronde, qui sera présidée par Yvonne Terlingen, directrice du Bureau d’Amnesty International à Genève.
Au cours de leur visite, les trois hommes innocentés feront du lobbying auprès des délégués des Nations unies pour qu’ils soutiennent la résolution en faveur d’un moratoire immédiat sur les exécutions qui sera examinée lors de la session en cours de l’Assemblée générale des Nations unies.
Piers Bannister et les trois hommes pourront donner des interviews juste après la table ronde.

Informations pratiques

Lieu : Salle ECOSOC, immeuble de l’ONU, New York
Date : mardi 16 octobre 2007
Heure : 13h30 – 14h30, heure locale

Pour obtenir plus d’informations ou pour prendre rendez-vous pour un entretien, veuillez contacter Eulette Ewart ; courriel : eulette.ewart@amnesty.org.uk ; tél. : +1 646 897 7045.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter le Service de presse d’Amnesty International à Londres, au +44 20 7413 5566
Amnesty International, 1 Easton St., Londres WC1X 0DW.

http://www.amnesty.org

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.