Pérou. Santé et mortalité maternelles - Faits et chiffres

Synthèse

9 juillet 2009

Selon les données officielles, le rapport de mortalité maternelle au Pérou est d’environ 185 décès pour 100 000 naissances d’enfants vivants. Le Fonds des Nations unies pour la population évalue ce taux à 240 pour 100 000, l’un des taux de mortalité maternelle les plus élevés du continent américain.
Le service Épidémiologie du ministère de la Santé a établi en 2007 que 27 % des décès dus à des causes liées à la grossesse avaient lieu pendant la grossesse, 26 % pendant l’accouchement et 46 % pendant les six premières semaines suivant la naissance.
Les cinq principales causes de décès liés à la grossesse au Pérou sont : les hémorragies, les éclampsies, les infections, les complications faisant suite à un avortement et l’obstruction de la filière d’expulsion du fœtus (source : service Épidémiologie du ministère de la Santé, 2007).
En 2007, seulement 36,1 % des femmes des secteurs les plus pauvres de la société ayant mené une grossesse à terme entre 2002 et 2007 déclaraient avoir accouché dans un centre de santé, contre 98,4 % des femmes dans les secteurs les plus riches (source : Institut national de statistiques et d’information - INEI).
Le recensement national de la population indigène effectué en 2007 a montré que 59,1 % des personnes recensées n’avaient pas accès à un centre de santé. Sur les personnes restantes, 45,4 % avaient accès uniquement à un poste de premier secours ; 42,3 % à un poste sanitaire – une des installations les plus rudimentaires dans la classification des structures sanitaires, et 10,9 % à un centre de santé – installation qui, en termes d’équipement, se situe juste au-dessus du poste sanitaire (source : recensement national des peuples indigènes, 2007).
Alors qu’à peine plus d’un tiers de la population péruvienne vit en-dehors des zones urbaines, la population rurale représente plus de 57,7 % des personnes vivant dans la pauvreté (source : Institut national de statistiques et d’information - INEI).
Le gouvernement péruvien avait annoncé que l’un des cinq objectifs de son budget social de 2008 était l’amélioration de la santé maternelle et infantile et qu’il espérait faire passer à 120 décès pour 100 000 naissances d’enfants vivants le rapport de mortalité maternelle au Pérou.
Le rapport Fatal Flaws : Barriers to Maternal Health in Peru se trouve sur le site de l’organisation, à l’adresse suivante : http://www.amnesty.org/en/library/info/AMR46/008/2009/en
Plusieurs documents destinés aux médias, dont un communiqué de presse, des exemples de cas et des photographies, sont également disponibles sur le site www.amnesty.org.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.