Pologne, Amnesty International s’engage à s’opposer au recul des droits humains

Pologne Amnesty

Le 12 juillet 2020, le Président sortant Andrzej Duda a été réélu à la tête de la république de Pologne.

« Nous sommes résolument déterminés à nous tenir aux côtés des groupes et des personnes visés par l’État et à contribuer au mouvement de résistance face au recul de la protection des droits humains en Pologne, a déclaré Nils Muiznieks, directeur pour l’Europe à Amnesty International.

« Nous ne nous laisserons pas intimider par ceux qui tentent de museler les voix critiques en Pologne et de créer un climat de peur. Nous allons continuer de repousser les tentatives visant à attiser l’hostilité à l’égard des communautés LGBTI et des personnes réfugiées ou migrantes.

« Nous allons continuer de demander l’accès à des soins d’interruption de grossesse sans risque et à une éducation sexuelle afin que les femmes puissent prendre des décisions respectueuses de leur santé dans un pays où les droits sexuels et reproductifs sont déjà très limités.

« Nous allons continuer de défendre le système judiciaire polonais face aux attaques persistantes du gouvernement contre les juges et les procureurs qui dénoncent la répression des droits et des libertés.

« Nous allons continuer de repousser la propagande homophobe et transphobe et l’idée absurde selon laquelle le choix de mode de vie d’une personne menace l’identité polonaise.

« Le travail des organisations qui défendent les droits en Pologne demeure vital et nous sommes totalement déterminés à les soutenir. »

Toutes les infos
Toutes les actions

La Chine enferme et persécute les Ouïghours dans des camps

Demandez à la Chine d’arrêter le harcèlement des populations Ouïghours et la fermeture des camps d’internement. Signez la pétition