Pologne, La défiance constitutionnelle du pays le met en conflit avec l’Union européenne

Pologne Union Européenne Constitution Droit

Le Tribunal constitutionnel polonais a affirmé le 7 octobre 2021 la primauté du droit polonais sur le droit européen et a jugé que les violations du droit européen ne pourraient plus être renvoyées devant la Cour de justice de l’Union européenne par les tribunaux polonais.

« Nous vivons une nouvelle journée sombre pour la justice en Pologne. Avec cette décision, le tribunal affirme la primauté du droit polonais sur le droit européen et entrave la capacité de l’UE à protéger les droits humains et l’état de droit au sein de ses États membres. Cette décision s’inscrit dans le cadre d’un bras de fer plus vaste sur l’indépendance judiciaire en Pologne, a déclaré Eve Geddie, directrice du Bureau d’Amnesty International auprès des institutions européennes.

La Cour de justice de l’UE a joué un rôle important dans la protection des juges contre les attaques de plus en plus nombreuses contre l’indépendance judiciaire.

« Avec cette mesure éhontée visant à contourner la Cour de justice de l’UE et la protection qu’elle offre, la Pologne se met en conflit avec l’Union européenne. L’UE et ses États membres doivent de toute urgence prendre des mesures judiciaires, politiques et financières et affirmer clairement que ces principes fondamentaux ne peuvent faire l’objet d’aucune négociation ou manœuvre politique », a déclaré Eve Geddie.

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit