Pologne, Nouveau recul pour les droits reproductifs

Pologne avortement

Le Tribunal constitutionnel polonais a publié sa décision jugeant inconstitutionnel l’accès à l’avortement en cas de "malformation grave et irréversible du fœtus ou maladie incurable potentiellement mortelle pour le fœtus".

« Aujourd’hui est un jour terrible pour les femmes et les filles en Pologne. Cette décision délétère porte atteinte aux droits sexuels et reproductifs des personnes enceintes et met leur santé en danger. » a déclaré Esther Major, conseillère principale de recherche à Amnesty International.

« Cette décision dangereuse est la dernière en date d’une vague coordonnée et systématique d’attaques contre les droits fondamentaux des femmes par les législateurs polonais. L’interdiction légale de l’avortement n’empêche pas l’avortement et ne réduit pas les taux d’avortement. Au contraire, elles ne font que nuire à la santé des femmes en poussant les avortements dans la clandestinité ou en forçant les femmes à se rendre dans des pays étrangers afin d’accéder aux soins d’avortement dont elles ont besoin et auxquels elles ont droit. »

« Aujourd’hui est un jour terrible pour les femmes et les filles en Pologne. Cette décision délétère porte atteinte aux droits sexuels et reproductifs des personnes enceintes et met leur santé en danger. »

« Nous sommes solidaires des femmes et filles en Pologne et partageons leur indignation face à cette décision cruelle. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Le militant russe Alexeï Navalny doit être libéré

Demandez la libération du militant russe Alexeï Navalny. Les autorités russes ont arrêté cet opposant politique et militant anti-corruption dès son arrivée en Russie. Signez la pétition

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit