PRIX MARTIN ENNALS 2006 - Personnalités présélectionnées pour recevoir le Prix Martin Ennals 2006

Index AI : IOR 80/001/2006

Le jury du Prix Martin Ennals, attribué aux défenseurs des droits humains, a annoncé ce lundi 13 février les noms des quatre personnalités présélectionnées pour le Prix 2006 :

Akbar Ganji (Iran)
Akbar Ganji est en prison pour avoir publiquement exprimé son opinion en faveur de réformes démocratiques et avoir dénoncé des crimes d’État. Il a été torturé et a subi de mauvais traitements. Depuis 2000, il est inculpé « d’atteinte à la sécurité nationale et de propagande contre les institutions de l’État islamique ».Ses partisans craignent pour sa vie.

Arnold Tsunga (Zimbabwe)
Arnold Tsunga représente les victimes d’atteintes aux droits humains et fait campagne pour un plus grand respect des droits humains ; il a à de nombreuses reprises dénoncé la justice non démocratique du Zimbabwe. Il a été menacé, arrêté et est constamment harcelé.

Golden Misabiko (République démocratique du Congo, RDC)
Golden Misabiko dénonce depuis vingt ans les violations des droits humains dans son pays. Il a été torturé en 2001 et a dû fuir le pays en 2002 en raison des menaces de mort dont il faisait l’objet. Il est rentré en RDC en 2005. Il a été arrêté plusieurs fois depuis cette date et est constamment harcelé.

Jennifer Williams (Zimbabwe)
Jennifer Williams, l’une des dirigeantes de Women of Zimbabwe Arise (WOZA, Femmes du Zimbabwe, debout !) continue d’organiser et de se porter à la tête des manifestations pacifiques pour protester contre la dégradation de la situation relative aux droits humains au Zimbabwe, bien qu’elle ait déjà été arrêtée et frappée par la police.

En 2005, le jury avait décidé de commencer à annoncer publiquement les noms des principaux candidats, TOUS AYANT LE PLUS GRAND BESOIN D’UNE PROTECTION URGENTE. Les quatre candidats ont été soigneusement sélectionnés par les dix organisations de défense des droits humains qui constituent le jury. Le 23 mai, le jury comuniquera le nom du lauréat pour le Prix Martin Ennals lors d’une conférence au Centre Carter d’Atlanta, aux États-Unis.

Complément d’information

Le jury est composé de membres des organisations suivantes : Amnesty International, Human Rights Watch, Human Rights First, la Fédération internationale des droits de l’homme, l’Organisation mondiale contre la torture, la Commission internationale de juristes, le Bureau droits de l’homme de Diaconia en Allemagne, le Service international pour les droits de l‘homme, International Alert et le Système d’information et de documentation sur les droits humains (HURIDOCS).

Créé en 1993, le Prix Martin Ennals est décerné chaque année à une personne ou une organisation ayant fait preuve d’un courage exceptionnel dans sa lutte contre les atteintes aux droits humains. Les précédents lauréats du prix Martin Ennals étaient : Aktham Naisse, Syrie (2005), Lida Youssoupova, Russie (2004), Alirio Uribe Muñoz, Colombie (2003), Jacqueline Moudeina, Tchad (2002) ; l’Internationale des Brigades de la paix, Colombie (2001), Immaculée Birhaheka, République démocratique du Congo (2000), Natasha Kandic, Yougoslavie (1999), Eyad El Sarraj, Palestine (1998), Samuel Ruiz Garcia, Mexique (1997), Clément Nwankwo, Nigéria (1996), Asma Jahangir, Pakistan (1995), Harry Wu, Chine (1994).

Martin Ennals (1927-1991) fut une figure influente du mouvement moderne de défense des droits humains. Il fut le premier secrétaire général d’Amnesty International et a été le moteur de nombreuses autres organisations. Son désir profond était de voir se développer la collaboration et la solidarité entre les ONG.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter Luis Marreiros, coordinateur MEA/MEF, au +41-22-8094925 marreiros@martinennalsaward.org
ou consulter les autres documents ainsi que les photos des lauréats sur le site http://www.martinennalsaward.org/

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.