RDC. Il faut un déploiement des troupes des Nations unies

Flash

Réagissant à l’annonce faite par le Conseil de sécurité des Nations unies ce jeudi 20 novembre 2008 d’autoriser le déploiement de 3 000 soldats supplémentaires pour renforcer les troupes déjà présentes en République démocratique du Congo, Amnesty International a déclaré :

Il s’agit d’un premier pas positif, mais la mise en œuvre de cette décision est le seul point qui importe vraiment. La population de RDC attend depuis longtemps cette petite lueur d’espoir – elle a besoin de toute urgence de voir ces soldats sur le terrain, pour les protéger des attaques.

La résolution a peut-être été adoptée ce 20 novembre mais sur place, la situation reste inchangée. Nous continuons à recevoir des informations faisant état d’homicides, de viols et d’enlèvements d’enfants – et nous continuerons à recevoir de telles informations tant qu’une protection efficace des civils n’aura pas été mise en place.

Adopter des résolutions ne suffit pas. Les États partout dans le monde doivent s’engager immédiatement à fournir des troupes et du matériel – et à contribuer de façon concrète à la protection de la population de RDC.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.