RDC : précisions concernant un pseudo-communiqué d’Amnesty

Amnesty International tient à signaler que les déclarations faites par Géoffroy Claise Youlou se réclamant d’ "Amnesty Congo" en date du 8 Décembre 2011 lors d’une conférence de presse tenue à l’Hotel Venus à Kinshasa ne sont pas autorisées par l’organisation et ne doivent en aucun cas être attribuées à Amnesty International.

Amnesty International n’a pas de bureau, ni en République du Congo , ni en République Démocratique du Congo, et n’a pas de représentants autorisés à parler au nom de l’organisation en RDC. Amnesty International compte un certain nombre de membres en République Démocratique du Congo, ils ne sont cependant pas autorisés à parler en tant que tels au nom de l’organisation. Amnesty International ne prend aucune responsabilité du contenu des messages, déclarations ou rapports diffusés au nom de Géoffroy Claise Youlou ou "Amnesty Congo".

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse