Réaction d’Amnesty International à la condamnation d’Agustín Aguayo


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Flash

AMR 51/038/2007

La réaction d’Amnesty International au jugement prononcé dans l’affaire d’Agustín Aguayo, infirmier de l’armée américaine condamné par un tribunal militaire à une peine de huit mois d’emprisonnement pour avoir refusé, en tant qu’objecteur de conscience, de participer à la guerre en Irak, a été la suivante :


« Les déclarations d’Agustín Aguayo et de membres de sa famille montrent sans équivoque qu’il est un objecteur de conscience légitime dont l’opposition à la guerre s’est développée au fil du temps et a été intensifiée par ce qu’il a vécu en Irak. Amnesty International considère qu’en faisant une demande de statut d’objecteur de conscience Agustín Aguayo a fait ce qu’il était raisonnable de faire pour être libéré de ses obligations militaires.

« Aux yeux d’Amnesty International, le droit de refuser de servir l’armée pour des raisons de conscience est protégé par le droit international relatif aux droits humains. Par conséquent, Amnesty International considère Agustín Aguayo comme un prisonnier d’opinion et demande sa libération immédiate et inconditionnelle. »

Complément d’information

L’unité d’Agustín Aguayo est basée en Allemagne. Amnesty International a envoyé un délégué suivre son procès devant un tribunal militaire américain à Wurtzbourg, en Allemagne.

L’organisation a déjà adopté comme prisonniers d’opinion quatre autres objecteurs de conscience incarcérés aux États-Unis pour s’être opposés pour des raisons de conscience à la guerre en Irak. Il s’agit de Camilo Mejia, Abdullah Webster, Kevin Benderman et Pablo Paredes. Ils ont tous quatre été libérés depuis lors.

Pour plus de détails, consultez : États-Unis. Un infirmier de l’armée américaine passible d’une peine de sept ans d’emprisonnement (index AI : AMR 51/037/2007).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.