ROYAUME-UNI : Le gouvernement doit prendre des mesures pour protéger les Nouvel article ressortissants britanniques détenus par les États-Unis à Guantánamo

Index AI : EUR 45/023/02

FLASH

Pour la Cour d’appel, deuxième juridiction d’Angleterre, le maintien en détention de Feroz Abbasi par les États-Unis, pour une durée indéterminée et sans être présenté à un juge, est " critiquable ".

Feroz Abbasi, qui vient de Croydon (agglomération de Londres), fait partie des sept ressortissants britanniques - parmi lesquels Asif Iqbal et Shafiq Rasul provenant respectivement de West Bromwich et de Tipton, en Angleterre - qui sont détenus par les États-Unis à Guantánamo (Cuba).

Amnesty International considère que cette décision de justice met en évidence le devoir qu’a le Royaume-Uni de prendre des mesures pour protéger les droits de ses ressortissants.

L’organisation de défense des droits humains appelle le Royaume-Uni à demander aux États-Unis de rapatrier immédiatement ces sept ressortissants britanniques, à moins qu’ils ne soient inculpés sans délai par les autorités américaines et jugés par un tribunal indépendant dans le respect du droit de tout accusé à un procès équitable et sans que la peine de mort ne puisse être prononcée.

Toutes les infos

Infos liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.