ROYAUME-UNI - Les droits humains ne sont pas un obstacle à la sécurité mais le moyen d’y parvenir

Index AI : EUR 45/030/2005

Amnesty International demande aux autorités du Royaume-Uni de veiller à ce que les droits humains soient au centre de toute nouvelle loi ou toute nouvelle mesure qui pourrait être adoptée prochainement, à la suite du discours tenu ce matin par le Premier ministre Tony Blair.

« Il est juste et approprié que le gouvernement du Royaume-Uni agisse pour éviter que ne se reproduisent des attentats sanglants comme ceux qui ont eu lieu à Londres le 7 juillet 2005. Mais pour être efficaces, les mesures de sécurité qui pourront être prises doivent être fondées sur les droits humains, c’est pourquoi nous étudierons de près les propositions gouvernementales. »

Le Premier ministre Tony Blair a déclaré le 5 août 2005 que le gouvernement était prêt à amender la législation sur les droits humains pour faciliter l’expulsion des personnes qui représentent une menace pour la sécurité nationale.

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !