RUSSIE - Des ex-détenus de Guantánamo remis en liberté par les autorités russes

Index AI : EUR 46/035/2005

Deux ex-détenus de Guantánamo que l’on croyait « disparus » aux mains des autorités russes ont été remis en liberté ce matin. Aïrat Vakhitov et Roustam Akhmiarov ont été libérés, sans avoir été inculpés, à dix heures (heure de Moscou) ce vendredi 2 septembre. Ils sont libres et se trouvent actuellement dans la ville de Naberejnie Tchelni dans la République du Tatarstan.

En retrouvant la liberté, Aïrat Vakhitov a remercié les membres d’Amnesty International. « Nous sommes simplement sous le choc, merci d’avoir compris notre situation. » Roustam Akhmiarov a ajouté, « Un très grand merci, merci de vous être souciés de nous et de n’être pas restés indifférents. » Les deux hommes ont déclaré être convaincus que leur remise en liberté était due à l’attention des médias et des organisations de défense des droits humains.

Aïrat Vakhitov a déclaré à Amnesty International par téléphone qu’il avait été interpellé à Moscou, en même temps que Roustam Akhmiarov, par des membres de l’Unité de lutte contre le crime organisé du Tatarstan et par des membres des forces de l’ordre moscovites samedi dernier (27 août). Les deux hommes ont été emmenés par avion à Kazan, capitale du Tatarstan et placés dans un centre de détention provisoire avant d’être transférés dans un autre centre, à Naberejnie Tchelni.

Selon Farid Zagidoullin, ils étaient soupçonnés d’infractions liées au terrorisme. Toutefois, aucune inculpation n’a été prononcée contre aucun des deux hommes.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.