Russie. La détention d’Oyoub Titiev a été prolongée de deux mois

En réaction à l’information selon laquelle un tribunal de Tchétchénie a décidé de prolonger jusqu’au 9 mai la détention d’Oyoub Titiev, directeur du bureau tchétchène de l’organisation de défense des droits humains Memorial, Denis Krivosheev, directeur adjoint pour l’Europe de l’Est et l’Asie centrale à Amnesty International, a déclaré :

« La décision de justice qui vient d’être prononcée en Tchétchénie et prolonge la détention d’Oyoub Titiev était aussi prévisible qu’elle est navrante et outrancière. Oyoub Titiev doit être libéré immédiatement et sans condition et doit être autorisé à poursuivre son travail de défense des droits humains. Les autorités devraient plutôt enquêter sur les personnes qui forgent des charges de toutes pièces afin d’attaquer et de harceler des défenseurs des droits humains. »

Complément d’information

Memorial est un réseau d’organisations et d’associations qui travaillent sur les violations des droits humains passées et présentes en Russie.

Le responsable du bureau de Memorial en Tchétchénie, Oyoub Titiev, a été arrêté dans sa voiture par la police le 9 janvier et détenu au secret pendant plusieurs heures. Les autorités tchétchènes ont affirmé par la suite que des stupéfiants avaient été « découverts » dans son véhicule. Oyoub Titiev a nié ces allégations et indiqué que le sac avait été placé dans son véhicule par la police. S’il est reconnu coupable, Oyoub Titiev risque jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

Mardi 6 mars, le tribunal du district de Staropromyslov, à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, a prolongé de deux mois la détention provisoire de Oyoub Titiev, jusqu’au 9 mai.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition